2018 - 2019

Imaginaires partagés

L'ART EN ACTIONS

Une exposition de projets culturels de la saison 2018-2019

Le projet est réalisé en partenariat avec la Galerie municipale Jean Collet et s'inscrit dans le programme "L'Art en actions". Cette exposition présente les créations de la saison réalisées dans le cadre d'actions pédagogiques en restituant la qualité du travail fourni et en permettant aux familles, aux enseignants... et aux partenaires de le découvrir dans des conditions d'un accrochage professionnel !

Vive le décloisonnement des disciplines artistiques et les imaginaires partagés !

L'exposition "L'Art en actions" présente les créations de la saison 2018-2019 réalisées dans le cadre d'ateliers temporaires ou de projets menés tout au long de l'année avec des groupes d'enfants et d'adolescents.

En collaboration avec différents acteurs et structures locales, des projets artistiques pluridisciplinaires sont proposés pour favoriser la rencontre entre un public, un artiste, un lieu, ou encore une œuvre tout en incluant les problématiques culturelles et sociales du territoire.

Cette démarche permet un décloisonnement des disciplines artistiques et amène à un enrichissement des imaginaires partagés. Associant les participants dans tout le processus créatif, par ce temps d'exposition, la Galerie restitue plastiquement ces différentes rencontres entre le public vitriot et l'art contemporain.

Les ŒUVRES réalisées

Noham SETTBON, Premier et second plan, 2019

Carousel imageCarousel image

"Dans cette oeuvre, j'ai cherché à mettre en avant les différents plans.

Tout d'abord, on peut noter l'ajout de couleurs pour apporter de la gaieté dans la vie de la ville. De plus, sur la photo, j'ai repassé les contours des immeubles afin de les faire ressortir, et donc de jouer une nouvelle fois sur les différents plans. Les fils électriques (qui sont quasi normaux et que l'on pourrait oublier) sont repassés pour les faire ressortir et c'est la continuité de ce fil au second plan qui est mise en avant dans l'oeuvre abstraite.

Le fil du second plan, moins présent sur la photo, ressort plus sur le dessin à l'encre de Chine et, inversement, le fil électrique du premier plan ressort moins sur le dessin. Il y a ici un vrai jeu sur les plans.

La superposition de calques a permis d'allier différents thèmes, l'un sur les détails de la ville, l'autre sur les contours et les couleurs et un dernier, porté sur l'écologie, avec un ajout de verdure."


Noham SETTBON

POUR EN SAVOIR PLUS 💡

👉🏻 Retrouvez plus de détails sur l'exposition en cliquant ici !